Site
Bandeau inférieur

Tourisme/Patrimoine/Patrimoine historique

Patrimoine historique

Le Château de MavaleixZoomLe Château de Mavaleix  à Chalais, fut la maison du maître de la forge de Mavaleix.
(XIIème-XVIème siècle) classé monument historique, n’est pas ouvert à la visite. Cependant le château jouit d’un immense parc arboré et d’un vaste potager où les promeneurs peuvent venir se détendre tout en écoutant le doux chant des oiseaux. Un havre de paix.
Château de Mavaleix - 24800 Chalais - Tél. 05 53 52 82 01
Visite libre tout au long de l'année

Vieillecour (Ph. P. Méchineau)Vous pourrez découvrir au cours de vos promenades au Pays de Jumilhac, de nombreux châteaux privés dont 3 à Saint-Pierre-de-Frugie qui ne sont pas ouverts au public mais visibles de la route : le château de Vieillecour, celui de Montcigoux et le château de Saint-Pierre-de-Frugie.
A Sainte-Marie-de-Frugie (entre la Coquille et Saint-Pierre-de-Frugie) le Château de la Meynardie étale ses jardins à la française malheureusement caché par un haut mur.
Sur la route de Thiviers, à partir de Jumilhac, le château de Montardy impose ses 2 tours en pierres apparentes du XVème s. restaurées au XXème s. (visible de la route) ; observez également le château de La Faye à Jumilhac (route de la Coquille) qui accueille un centre équestre.


l’église Saint Pierre Es LiensAu détour de vos promenades, venez admirer les églises qui sont le cœur des villages et qui renferment de nombreux trésors.
Ainsi, à Jumilhac-le-Grand, vous ouvrirez l’église Saint Pierre Es Liens dont la construction a débuté au XIème et s'est poursuivie jusqu'au XIIIème, elle fût remaniée au XVème et restaurée récemmment. Une litre funéraire (bande noire réalisée à la mort du seigneur, ici Antoine Chapelle en 1610), les armes de la famille seigneuriale, la peinture murale du XVIIème siècle représentant la croix et les outils de la Passion, un autel, un retable et 2 statues du XVIIème siècle y sont précieusement conservés (ces derniers sont classés aux monuments historiques).

L’église dédiée à Notre Dame de l'Assomption ZoomL’église dédiée à Notre Dame de l'Assomption à Saint-Priest-les-Fougères du XIIème siècle (ouverte en saison) renferme, quant à elle, 3 superbes autels retables inscrits à l’inventaire des Monuments Historiques. En sortant de l’église, à droite, en bas de l’escalier, une dalle décorative marque l’emplacement de la sépulture d’un évêque qui pourrait être celui de Clermont. Des deux escaliers de l’église celui de droite est réservé aux obsèques, les noces empruntent celui de gauche.

De part leurs charmes et leurs cachets, toutes valent un petit détour : par exemple celle de Saint-Pierre-de-Frugie avec ses superbes vitraux ou encore celle de Saint-Jory-de-Chalais avec son joli chœur roman couvert d’une coupole.

Crédits Phot'Oc

ZoomEglise de Saint-Jory-de-Chalais

ZoomEglise de Saint-Pierre-de-Frugie

ZoomEglise de Saint-Paul-la-Roche

Forges et moulins

La Barde - Centre administratif du PNRDans la vallée de la Valouze au XVIIème siècle, on comptait 11 moulins et 6 forges sur 25 km dont celle de la Barde qui fut une des plus importante (actuelle Maison du Parc naturel Périgord-Limousin). Cela montre bien l’importance que pouvait avoir cette industrie dans la région. 

Le Moulin de Frau du roman d’Eugène le Roy n’est pas l’actuel au bord du ru Périgord en amont de Jumilhac. Où est-il alors ?
En 1937, la question déchaînait les passions. C’est pourtant Le Roy qui écrit dans ses carnets, à propos du moulin de Sors sur le Pradel :
« Dans ce ravin enfoui dans la verdure, au bord de ce ruisseau qui tombe dans la belle Dordogne, aux eaux bleues, je ferais volontiers mon Moulin de Frau». Son fils a même pris un cliché mais la plaque photographique s’est cassée.